Institut de Gouvernance de Madagascar

Pour un éveil des Consciences

Bienvenue à L'IGM


Bienvenue à L'IGM
Mettre au point de nouvelles alternatives de développement 

Toutes les nations négocient aujourd'hui leurs transitions technologique, économique, politique et sociale en tenant compte des nouveaux enjeux liés au contexte: lutter contre le réchauffement climatique, œuvrer pour la biodiversité et le développement durable, protéger le milieu naturel, réduire les inégalités, combattre la pauvreté, sortir des problématiques migratoires et des relations conflictuelles ... Autant de questions qui mettent en interrogation et montrent les limites de l'efficience des modèles de gouvernance traditionnels.
La Gouvernance est sans conteste, le grand défi du XXIème siècle. Elle est plus que jamais appelée à donner de nouvelles orientations pour fédérer les individus membres des organisations dans une nouvelle architecture qui redonne du sens à la finalité des efforts de chacun. Pour s'assurer de la performance de tout projet, nous pensons qu'il devient nécessaire de réunir au service de leur réalisation, tous les acteurs du développement qu'ils soient experts, usagers ou observateurs. C'est un défi individuel et collectif. Il interpelle nos connaissances, notre niveau d'éducation et nos structures mentales face au délitement des fondements des civilisations.
A Madagascar, l'IGM veut réunir des experts, des femmes, des hommes d'expérience, des jeunes, des artisans; des ouvriers, des intellectuels, dans un même élan de recherche pour diffuser des modèles de développement adaptés, car réussir avec nos méthodes novatrices, c'est contribuer à montrer la route à d'autres vocations.

Depuis l'indépendance, nos élites ont tenté en vain de mettre en synergie les contextes locaux avec ceux de la mondialisation. Il est temps de changer de paradigme et d'insuffler une conception nouvelle, plus concrète et plus autonome du développement.
Nous considérons que la Grande Île peut devenir un formidable creuset de recherche et d'expérimentation de ses propres modèles, pour échapper au chaos et à la pauvreté.
C'est la mission que se fixe L'Institut de Gouvernance de Madagascar pour créer avec ses membres, des prototypes de développement intérieur efficaces, concrets et immédiatement applicables même en l'absence de moyens techniques ou financiers.
L'Institut se dote de méthodes pédagogiques novatrices issues du modèle Many to Many pour faciliter la gestion et la réalisation des projets. Cette approche permet de travailler en ingénieries humaines dès la phase d'étude. Au sein de l'Institut, la recherche, la décision et la mise en œuvre des stratégies trouveront toute leur puissance à travers des travaux et des recommandations de groupes structurés où chaque participant est tour à tour enseignant et enseigné. Many to Many a fait ses preuves depuis 1993 en opérant pour le compte de grandes firmes internationales de la santé en France. L'expérience malagasy est une première sans précédent à l'échelle des travaux d'intérêt public ou privé que nous avons commencé à accompagner depuis 2007.

Pour ouvrir un groupe et lancer une action, tous nos membres ont un point commun: ils arrivent avec une vision ou un projet de développement  "profit" ou "non profit" de leur choix à réaliser. Notre état d'esprit est basé sur la contribution concrète de chacun. C'est aussi notre conception de l'excellence. Au plaisir d'une prochaine collaboration ou d'un partenariat... avec vous. Longue vie à l'IGM.

Auguste Patrick Rakotomalala
Membre Fondateur

Rejoignez l'IGM

Pour un éveil des consciences

Vous vous sentez concerné(e). Recevez par email notre formulaire de liaison. Soumettez-nous votre projet et nous prendrons contact avec vous.

les principaux axes de recherche


FAIRE DU FREIN CULTUREL UN PILIER DE RECHERCHE FONDAMENTALE AVEC LE DOCTEUR RAZAFIMANDIMBY RABARIHOELA RIAN’AINA, FONDATRICE

Madagascar est entré dans l’utopie de la mondialisation avant même d’avoir préparé une offre spécifique. Là où les civilisations dominantes sont allées en conquête dans une dimension planétaire, là où elles ont détruit pour reconstruire à leur image, là où elles ont nourri leurs populations de valeurs de domination sans fin et de performance, à Madagascar nous avons cultivé les fondements de notre identité et pratiqué nos valeurs centrales: le Razana, le Fihavanana, le Dina et le famadihana, autant de lieux de protection et d'espaces de la vie traditionnelle malagasy. L'Institut de Gouvernance de Madagascar a pour vocation première de mener des travaux de recherche sur la pertinence et la puissance de ces modèles ancestraux. Nous sommes conscients d'y puiser de nombreuses réponses mobilisatrices, adaptées à notre histoire, nos mœurs et notre culture et porteuses d'avenir tant pour le pays qu'à l'international. Ce travail central sera réalisé en toute indépendance au sein du Think Tank sous la coordination du Docteur RAZAFIMANDIMBY RABARIHOELA Rian’aina. Rien ne sera plus adapté au développement du pays et de ses acteurs, que la formalisation de modèles malagasy de développement positifs, efficaces et restés jusqu'alors sans écho. Nous avons le devoir de réaliser ce travail de consolidation théorique et de révéler l'originalité de notre civilisation en tant que modèle alternatif de développement, légitime et crédible au regard du national et de l'international.

En savoir plus

METTRE EN OEUVRE LE CHANGEMENT AVEC AUGUSTE PATRICK RAKOTOMALALA, FONDATEUR

Mener le changement c'est lier les décisions stratégiques à leur mise en œuvre opérationnelle. C'est donc s'assurer de la cohérence des projets et faire le choix du modèle managérial adapté: hiérarchique et binaire, participatif, collaboratif ou viral. Dans tous les cas, ce doit être un modèle fortement mobilisateur. La méthode Many to Many permet de tenir compte de l'ensemble des paramètres impliqués dans un processus de changement. Elle permet aussi de valider de véritables décisions de groupe et d'étudier plus particulièrement les modèles viraux d'adhésion des publics à une communication de masse. Tous les membres de l'IGM sont formés à ces méthodes nouvelles de communication virales et collaboratives qui constituent leur langage commun. Les fondamentaux Many to Many nous situent dans la mouvance des « Liberating Structures » (Keith Mc Candless, Heller School, Brandeis University) et des Universités Populaires en France. Many to Many a été expérimenté depuis 1993 dans les plus grandes entreprises et groupes internationaux. La méthode a également fait ses preuves dans des projets "non profit" de lutte contre la pauvreté,. Elle a permis de résoudre des problématiques complexes ou aigües, en utilisant comme ressources les personnes concernées elles-mêmes.

En savoir plus

L'IMPACT DE LA GEOPOLITIQUE SUR LES ENJEUX NATIONAUX AVEC LIVA RABARIHOELA, FONDATEUR

La communauté internationale a toujours considéré que l'accès au grand marché global nécessite de répondre à des normes de "bonnes gouvernances". Nous les avons mises au pluriel car ces règles concernent aussi bien le domaine privé des entreprises, que le domaine public des institutions. Dans le même temps, les organisations non gouvernementales et non capitalistiques occupent une position de plus en plus importante au sein de la « gouvernance mondiale », allant jusqu’à influencer les normes et les pratiques globales - lesquelles se répercutent inévitablement au niveau local. Ainsi, que ce soit pour définir des normes d'admission à des marchés et à des appels d'offres internationales, pour accréditer un gouvernement à rejoindre une aire géopolitique d'échanges et en mieux connaître les ressorts, ou encore pour appréhender les différentes réalités de ce qu’on peut appeler la société civile internationale, il est indispensable de connaitre les fondements des normes et critères qui prévalent dans le système mondial.

En savoir plus

FAIRE DU VITA MALAGASY UN MODELE DE CROISSANCE FEDERATEUR AVEC AUGUSTE PATRICK RAKOTOMALALA, FONDATEUR

La mondialisation se heurte aujourd’hui aux limites de sa propre croissance. Elle ne peut plus continuer de s’étendre dans un contexte ultra libéral, sans régulation. Son impact sur l’environnement, la concentration des richesses, l’aggravation de la pauvreté dans les zones à faible pouvoir d’achat, le retour des nationalismes, les migrations, sont autant de freins d'émancipation et autant de facteurs aggravants de la crise à l'échelle mondiale. Nous pouvons considérer que c'est la fin du concept politico-économique basé sur une croissance perpétuelle, l’emprunt, la dette et la valeur des monnaies. Aujourd'hui c'est un fait, la mondialisation cherche de nouveaux modèles et c'est le défi que relève l'IGM: faire de Madagascar un creuset de modèles novateurs de gouvernance. Face à la complexité, les standards du vita malagasy peuvent-ils inverser les tendances? Ce serait une manière d'appréhender une conception nouvelle de la gouvernance de façon volontaire et décomplexée. Ce serait aussi le grand défi proposé aux intellectuels, aux chercheurs, aux étudiants et à tout membre de l'IGM

En savoir plus

Les membres Fondateurs


Auguste Patrick RAKOTOMALALA

Fondateur Paris - Marrakech

journaliste de formation (INFOCOM Lyon), Producteur, Conseil de Dirigeants de Grands groupes internationaux depuis 1993, expert en ingénierie pédagogique, AP Rakotomalala est le créateur de Many to Many. Il est aujourd'hui Consultant dans la mise en œuvre des stratégies des entreprises et des institutions.

Rian’aina RAZAFIMANDIMBY RABARIHOELA

Fondatrice Antananarivo

Docteur en Sociologie à la Faculté de Droit, d’Economie, de Gestion et de Sociologie d’Antananarivo, Master in Global Studies à la Sophia University de Tokyo, R RAZAFIMANDIMBY est à la fois chercheuse et Unversitaire. Elle a à son actif de nombreuses publications sur le lien entre culture et coutumes malagasy et les mutations géopolitiques mondiales.

Liva RABARIHOELA

Fondateur Antananarivo

Diplômé de l'Ecole Nationale d'Administration et titulaire d’un Master of Arts (MA) en relations internationales de l’Université de Leicester, Liva Rabarihoela a occupé plusieurs fonctions administratives et diplomatiques. Il s’intéresse aux relations Asie-Afrique et plus particulièrement à la perspective d’une politique orientale de Madagascar dans son contexte géopolitique.

Les Départements de l'IGM


LES MODULES DE FORMATION A LA GOUVERNANCE

L’IGM propose des formations sur les théories et approches locales et globales de la gouvernance. Elle en aborde les dimensions clés: la spécificité culturelle, la gestion, l’organisation politique, le management et l'impact social. Elle enseigne un modèle comportemental basé sur un état d'esprit participatif et pratique une méthode de négociation collaborative, inclusive et consensuelle selon la méthode Many to Many.

LE THINK TANK

Le think tank effectuera des recherches approfondies sur les représentations culturelles et locales de la gouvernance, au regard des grands enjeux géopolitiques, économiques et sociaux. Il sera à l'initiative de l'élaboration d'une cartographie des normes économiques, politiques et culturelles de la communauté internationale, des groupements économiques d'échange, et autres acteurs transnationaux.

LE PÔLE CONSEIL

L'IGM mettra à disposition ses compétences auprès de tous types d'organisations privées ou publiques. Il mène des analyses et propose des solutions et des stratégies opérationnelles jusqu'à leur mise en œuvre. Cela permet aux organisations d'avoir accès à des réseaux spécifiques et de bénéficier d'un apport de connaissances à un haut niveau, dans l'axe concret de l'action qui lui a été soumise.

LE PÔLE OPERATIONNEL ET NON PROFIT

Ce Pôle accompagne des individus ou des organisations dans la mise en oeuvre de leur projet. Ils les dote d'outils d'aide à la réalisation et au lancement de produits ou d'infrastructures, tant sur le sol national qu'à l'exportation.

L'expérience d'Imerimanjaka


LA CANTINE PARENTALE DE VOLOTARA


IGM PARIS


IGM PARIS IGM PARIS
Notre expérience acquise sur le terrain à Madagascar fait aujourd'hui référence en matière de transition territoriale et de mise en œuvre de projets.
Plusieurs étapes ont été nécessaires pour y arriver.
  • la mise au point de la méthode Many to Many en R&D à Paris de1999 jusqu'en 2009
  • son expérimentation en France, en Europe et en Afrique jusqu'en 2008
  • première expérience à Madagascar en 2007 et 2008 qui ont mobilisé près de 60 000 personnes dans les fokotany d'Anosibe, de Faravohitra, Andoharanofotsy, Akamasoa, Anjomakely.)
  • le lancement de la marque Many to Many et de la méthode à Paris en 2010
  • une expérience en entreprise et notamment dans l'Industrie de santé à partir de 2010
  • l'expérience citoyenne à Madagascar à partir de 2015 (Imerimanjaka de 50 personnes à 1000 et plus, Volotara 300 familles, Fenerive est 100 personnes, Ambohipo 18000 personnes,
A l'inverse des démarches nationales, nous avons pratiqué une dialectique d'échanges permanents entre Antananarivo et Paris.
Cela nous a enrichi d'expériences et d'actions menées sur les deux territoires, au rythme et à la mesure de nos moyens financiers.

IGM Paris nous est d'une aide précieuse pour faire connaitre nos actions et nous amène à répondre à des projets France de transition territoriale.

Ce type de projet pose en effet la question de la façon de déployer des stratégies sur le terrain et de créer la dynamique citoyenne contributive nécessaire. L'argent ne suffit plus, il est nécessaire aussi de déployer de la conviction, de l'implication et de la participation active.
Notre expertise en matière ingénierie humaine nous permet pleinement aujourd'hui d'accompagner dans ce sens, les organisations publiques et les associations.


Patrick RAKOTOMALALA

SOUTIENS ET DONS


  • IGM - Paris 73, rue Marceau 93100 Montreuil
  • IGM - Antananarivo lot 72VF Volotara Andoharanofotsy Antananarivo 101